Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 14:41

Bayrou - Arthuis

Certains diront qu'en ne prenant pas partie à Angers le 2 juillet dernier, Jean Arthuis a caricaturé l'image du Centriste, incapable de trancher, indécis et trop consensuel pour avancer. Vu de loin, ce raisonnement pourrait se tenir.

Dès que l'on s'approche un peu, il en est tout autrement. Jean Arthuis, au contraire, a tranché courageusement. Il a dit non à une Confédération qui n'aurait d'autre but que de servir d'appoint à une droite qui, depuis quatre ans prend un virage chaque jour plus éloigné des convictions qui sont les fondement du Centrisme.

Indépendance du Centre, ouverture à toutes ses composantes et aucun ralliement avant le second tour : aucune des trois conditions ne sont réunies dans la tentative de Confédération actuellement menée par Jean-Louis Borloo et Hervé Morin, soutenus par Jean-Marie Bockel et Hervé de Charrette.

Chacun des quatre larrons répètent à l'envie qu'ils sont l'aile centriste de la majorité UMP. Hervé Morin exclue même toute union avec le Modem en général et François Bayrou en particulier.

Quant au dernier point, l'entrée de François Sauvadet au gouvernement, à moins d'un an des élections, en dit long sur le ralliement à priori de la Confédération.

C'est à se demander pourquoi ils se donnent tant de mal  à créer les conditions d'une indépendance pour finalement répondre au premier coup de sifflet...

 

En réalité, Jean Arthuis, à quelques mois des Sénatoriales, fait  preuve d'une détermination sans faille en prenant le risque évident de se faire mettre à l'index par toutes les composantes de la droite du centre droit.

Quant au côté consensuel, la recherche de l'équilibre est son obsession, certes, mais uniquement en terme économique, financier et social, jamais en terme de cuisine électoraliste.

 

Pour toutes ces raisons, je me félicite d'avoir choisi cet homme. Il peut donner au Centre le courage nécessaire à certains et la ligne à suivre pour d'autres, sans autre considération que l'impérative nécessité de proposer un autre choix que la droite ou la gauche dont on ne peut que constater amèrement que leurs extrêmes respectifs les ont empêchés depuis des décennies de réaliser les réformes courageuses, nécessaires à notre redressement.

 

Fin des niches fiscales, TVA sociale, Entrée dans le Fédéralisme Européen, alignement des régimes de retraite, Egalité fiscale, Aide à l'initiative et au PME, Régionalisation des pouvoirs de décision, etc....

A suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Rassemblement du Centre
commenter cet article

commentaires

PE 18/07/2011 08:23


Je cherchais des infos sur ce qui s'était passé à Angers. Et je me félicite de ce qu'a fait notre Président de parti. Y aura-t-il des mécontents parmi nos membres ? au niveau national comme au
niveau départemental ? A suivre...


Olivier LAURANT 18/07/2011 20:00



Salut PE,


Je ne pense pas qu'il y aura beaucoup de mécontents. Tout ceux qui ont rejoints Arthuis étaient pour le Centre strictement indépendant au premier tour et capable de faire un choix dans l'intérêt
du pays au second. Il est dans cette ligne !



Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche