Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 janvier 2015 2 06 /01 /janvier /2015 15:39

Image1En 2007, lorsque j'ai accompagné François Bayrou lors de sa campagne présidentielle, puis en 2008, lors de l'élection législative, je pris un soin tout particulier à m'intéresser au phénomène croissant des travailleurs pauvres, de la précarité face à l'emploi et de son coût.

Comment ne pas se pencher sur un tel sujet lorsque l'on est ardennais, fils et petit-fils d'industriel textile et que l'on a vu une grande partie de la population active du sedanais passer du statut de salarié à celui de dépendance vis à vis de minimas sociaux ?

En ces premiers jours de 2015, la situation est encore bien pire qu'il y a huit ans. Les nuages noirs toujours plus nombreux sur notre pays qu'annonçait François Bayrou le 1er avril 2006 lors de son passage à Sedan, sont bien arrivés.

La solidarité qui fait la force de notre pays, montre de graves signes de faiblesse. Ceux qui paient n'en peuvent plus et ils sont chaque jour moins nombreux pour faire face à un besoin chaque jour plus important de solidarité.

Le ressort est prêt à casser.

A cause de grands principes, les gouvernements successifs sont empêchés de réaliser les réformes nécessaires pour redonner de l'air à la France.

Et cette bouffée d'air ne passe absolument pas par moins d'Europe, plus de frontières, plus de protectionnisme ou encore une immigration "zéro" totalement illusoire, en vérité, elle passe par l'acceptation d'un grand principe : celui que l'emploi est le seul vrai moteur de la solidarité.

Il ne consiste pas à être mieux partagé en travaillant moins comme l'a cru (ou a voulu le croire) Martine Aubry et ses 35 heures mais il consiste à le considérer comme le vrai moyen de relever la tête, de reprendre confiance en soi, de pouvoir à nouveau vivre, se plaindre, revendiquer, rire ... vivre !

Le travail, c'est le moteur de la solidarité.

Baissons son cout, sans frais pour l'Etat, l'Entreprise ou le salarié, simplement en augmentant le temps d travail et en permettant aux plus démunis de retrouver une certaine "rentabilité" pour le monde concurrentiel ;

Réduisons les charges salariales ou faisons supporter une partie de celle-ci par les collectivités en subsitution partielle des minimas sociaux distribués chaque jour à plus de bénéficiaires écoeurés de leur situation ;

augmentons la TVA tout en réduisant les charges sur nos entreprises afin de rétablir une équité avec les économies moins regardantes sur le droit du travail ...

Bref, recherchons tous les moyens en notre possession pour placer au centre de nos préoccupations l'emploi comme moteur de la solidarité.

Les collectivités, les entreprises, les bénéficiaires des minimas sociaux, les chômeurs, tous sont épuisés par leur situation.

Qu'avons-nous de mieux à proposer que de placer le Travail comme étant "the" Valeur ajoutée pour retrouver de la croissance et surtout arrêter de considérer une trop grande partie de la population comme nécessairement sacrifiée parce qu'incapable aux critères de rentabilité actuels du travail, tout cela à cause de nos sacrosaints postulats qui ont rendu le travail inaccessible pour trop de personnes, pourtant pleines de bonne volonté.

Le travail est devenu un Saint Graal, défendu par quelques castes, au profit de moins en moins de personnes. Au lieu de la rendre accessible à tous, quitte à devoir ensuite trouver des améliorations, on l'a sanctuarisé.

Celui qui travaille en 2015 est un privilégié ! ... lui même malheureux d payer pour tous les autres

En oubliant que l'Emploi est un motif d"élévation pour l'Homme, on a rendu mécontent l'ensemble des français, ceux qui travaillent ne veulent plus payer pour la solidarité vers les autres, et ceux qui ne travaillent pas n'en peuvent plus d'être considéré comme des poids pour la Société !

A suivre ... avec beaucoup d'attention ... pour éviter l'explosion.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche