Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2012 4 16 /02 /février /2012 11:37

MORIN-SARKO.jpgVoilà, fin de la récréation. Le dernier "gros" candidat vient de se déclarer (à la surprise générale !!) et avec lui, le bal des désistements s'accélère.

Christine Boutin devait faire exploser la République avec ses déclarations fracassantes si elle ne pouvait pas se présenter. On a même craint le pire : elle a failli rejoindre Bayrou ! Finalement, la prêcheuse des prisons est rentrée à la niche faire coucouche panier auprès de son maitre. Surtout n'y voyez aucune connotation SM, ce n'est qu'une image !

Quant à ce cher Hervé Morin, sa tentative de candidature lui a cruellement rappeler la longueur de sa laisse depuis qu'il est allé un petit matin de 2007 rendre allégeance au roi dans l'entre deux tours.

Nicolas Sarkozy veut bien des centristes ... surtout de leurs électeurs.

D'ici quelques jours ou quelques semaines, faute de moyens, Dominique de Villepin devrait faire de même. Je mets de côté Nicolas Dupont-Aignan dont on peut lui reconnaitre une certaine forme d'indépendance, sans haine, contrairement à Dominique de Villepin mais comparable à François Bayrou.

 

Ainsi, Marine Le Pen représentera la droite de la droite, Nicolas Sarkozy, la droite ...de la droite, François Hollande, la gauche (et rien que la gauche, dites : "je le jure" !), Jean-Luc Mélenchon, les révolutionnaires décompléxés (faut avouer qu'il est quand même trés fort le bougre) et Eva Joly, les écolos qui ne se seront pas suicidés devant la médiocrité de leur candidate.

Et au milieu de tout cela, voilà François Bayrou avec un espace totalement libéré au Centre où les partisans de Borloo ou de Morin auront le choix entre accepter l'abdication de leur poulain respectif ou la rebellion par le vote orange et où, de l'autre côté, les socio-démocrates auront le choix entre François Hollande et la promesse annoncée d'une improbable coalition avec le Front de Gauche (on croit rêver) ou de peser afin que la raison l'emporte et qu'un gouvernement d'union nationale se fasse au centre.

Car la vraie question est là : que veulent les français ?

Veulent-ils que l'ensemble du pays se serre les coudes pour redresser la barre ou veulent-ils qu'un camp gagne sur l'autre pour être épargné par les efforts nécessaires au détriment de l'autre moitié du peuple ?

Ce choix, François Bayrou, relayé par Jean Arthuis et d'autres, l'a fait depuis longtemps. Il faut un effort collectif, uni, pour que nous nous en sortions tous ensemble. C'est une utopie de croire que le pays supportera un nouveau mandat partisan et irresponsable.

Le Grêce l'a fait, on a vu le résultat.

A suivre.

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Présidentielle 2012
commenter cet article

commentaires

PEPERE 18/02/2012 09:59

YA PA FOTO !
En finale il y aura à ma droite un président sortant reconnu par tous les dirigeants du monde ,et à ma gauche le chef des cantonniers de Corrèze ,département magnifique ou il n'y a rien à part le
musée Chirac et une autoroute Chirac.A la place de François Bayrou ,je me demanderais vers qui me tourner.
Heureusement ,il vient de la campagne et il sait reconnaitre une chèvre.

Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche