Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 18:09

Emmanuel VallsA l'occasion d'une interview, Manuel Valls a franchi une nouvelle étape dans son parcours de coming out centriste. Tout haut, il dit d'ailleurs ce que beaucoup pensent otut bas : Bayrou, le Modem et, d'une manière générale, les centristes, sont fréquentables. que va dire l'aile gauche des socialistes, ça, c'est autre chose !

Extrait de l'express

"Le candidat à la primaire socialiste a ouvert la porte à un rapprochement de personnalités de droite ou du centre lors de l'élection présidentielle de 2012.

Ségolène Royal avait ouvert la voie à un rassemblement élargi en vue de l'élection présidentielle de 2012 il y a quelques semaines. Manuel Valls vient de s'y engouffrer à son tour.

A l'occasion d'un chat ce lundi sur le Monde.fr, le député maire d'Evry (Essonne) s'est vu demander s'il était pour une telle ouverture.

Le candidat a répondu sans ambages: "Si nous voulons gagner -et je le souhaite-, gouverner dans la durée -c'est nécessaire pour mener des réformes- notre rassemblement devra aller au-delà des rangs de la gauche. (...) Nous devons rassembler la gauche et les écologistes, à condition d'avoir clarifié de nombreux débats. Mais je reste convaincu que des hommes et des femmes comme Dominique de Villepin, François Bayrou ou Corinne Lepage, pour ne citer qu'eux, peuvent faire partie, s'ils le souhaitent, d'une majorité de large rassemblement."

Avant de préciser: "C'est la présidentielle, et notamment l'entre-deux-tours, qui le décidera."

Ces positions adoptées par deux des outsiders dans la course à l'investiture socialiste détonnent vis-à-vis du discours, plus classique des deux favoris, François Hollande et Martine Aubry. Sur LEXPRESS.fr, Manuel Valls avait plaidé lundi pour une "campagne tranchante".

A suivre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Présidentielle 2012
commenter cet article

commentaires

Michel 07/08/2011 17:27


Alors, ouverture ou "campagne tranchante" ?

Campagne tranchante signifie maintien de l'idéologie et des dogmes, a contrario l'ouverture, pour un centriste, doit plutôt s'imprégner de pragmatisme face aux défits économiques et sociaux à
relever.

Beaucoup plus efficace pour résoudre les problèmes, le pragmatisme suppose de la distance avec certains principes éculés. Est-ce possible ?


Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche