Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2011 2 27 /12 /décembre /2011 13:24

le-president-nicolas-sarkozy-s-paris- -afp-thomas-coex-4fb0Janvier 2010, pour faire taire les mauvaises langues, ceux qui n'y connaissent rien et qui faisaient rien qu'à l'embêter à propos de son bouclier fiscal et autres imbicilités du genre, l'hyper président avaient alors répondu : "vous en faites pas les gars, le chômage va baisser fin 2010, c'est moi qui vous le dit".

Du coup, on étaient tous rassurés. en plus, le toutou à son pépère, ce bon Xavier Bertrand, en avait remis une couche quelques jours plus tard.

Evidemment, quelques mois plus tard, une nouvelle fois les incantations divinatoires de l'hyper président et de ses sbires (avec une mention toute particulière à Nadine Morano, qui, en quelques mois, a réussi a supplanter tous les autres par sa mauvaise fois, sa suffisance et son absence totale de discernement, un modèle du genre !) se sont avérés un poil légères.

Il semblerait, je dis bien il semblerait, sans vouloir être désagréable, que le président se soit méchamment vautré et qu'il ait une nouvelle fois manqué une occasion de se taire et de la jouer "plus modeste".

 

La réalité est que depuis 5 ans, Nicolas Sarkozy et ses gouvernements successifs s'évertuent à nous bourrer le mou en expliquant qu'il n'y a pas d'autre voie que la leur et que toutes les autres sont frappés du sceau de l'irresponsabilité. Eh bien non ! Il y avait d'autres solutions que de détaxer les charges pesant sur les heures supplémentaires, de baisser le niveau de fiscalité des plus hauts revenus, de faire une demi réforme des retraites, etc...

Quand tout va mal, il faut savoir se retrousser les manches, accepter de dire que la priorité n'est pas d'augmenter les salaires ou de protéger les plus nantis ou certaines corporations (le pompon allant à l'abaissement de la TVA pour les restaurateurs. Avez- vous déjà vu un restaurateur partir en Chine ? Dans le même genre d'idées, quelqu'un connait-il un restaurateur qui aurait embauché après cette baisse de TVA ? ... no comment).

A gauche, ce n'est pas beaucoup plus brillant. L'utopie des 35h a fait son oeuvre. Le cout du travail est devenu tellement élevé qu'il a exclu toute une large partie de la population qui n'a plus comme avenir qu'une succession de contrats aidés. Ces mêmes contrats aidés dont le chiffre croit sans cesse depuis trente ans à mesure que l'on baisse la durée légale du temps de travail et que l'on transforme le travail en un véritable graal, l'obsession de tous : trouver un travail.

L'équation est simple : plus un salarié coute cher à l'entreprise, moins on est tolérant, plus il doit être productif, efficace, rentable et j'en passe. A contrario, il a fallu inventer dans le même temps des emplois précaires pour "stocker" ceux qui se sont retrouvés sur le carreau.

Qu'à-t-on fait des ouvrières textiles, des cantoniers, des métallos, où sont passés tous ces emplois peu qualifiés mais techniques, qui permettaient à tous d'avoir un travail et de créer de la richesse pour le pays, d'assurer les retraites et le financement de la sécu ?

Que ce soit la détaxation des heures supplémentaires d'un côté ou la baisse continu du temps de travail de l'autre, ces deux politiques ont eu pour réusltat la précarisation ou le renforcement de l'exclusion d'une grande partie de la population.

Le cout du travail non aidé est devenu trop élevé. Il faut le baisser et faire peser son cout sur la consommation.

Le vrai courage politique, ce ne sera pas l'imprécation à la Sarkozy ou les mensonges idéologiques à la Aubry, le vrai courage, ce sera de revenir à un temps de travail plus long pour le même salaire (qui redonnera de la compétitivité aux PME et permettra d'embaucher à nouveau des emplois devenus à présent trop chers), le vrai courage, ce sera d'augmenter la TVA et baisser les charges salariales, le vrai courage, ce sera de travailler plus longtemps pour préserver les retraites de nos enfants, le vrai courage se sera de taxer le capital, y compris des successions pour sauvegarder celui du travail. Donner la priorité au travail sur le capital, permettre aux entreprises de se développer, particulièrement celles qui favorisent l'emploi de main d'oeuvre.

Les citoyens ont avant tout besoin de redresser la tête. Rien ne remplace un emploi pour redonner de la fierté à un ménage. Le reste n'est que bavardages ou mensonges comme le fit le Président en janvier 2010  en annonçant la baisse de chômage sans aucune raison tangible.

Pendant longtemps, le jeu des présidentielles a consisté à raconter le plus de bobards possibles pour être élu. Celui qui en 2007 avait annoncé avec 5 ans d'avance ce qui se passe actuellement, avait refusé d'entrer dans ce petit jeu. Pour François Bayrou, 2012 sera l'ultime chance de remettre le pays sur les rails. Pas de promesses fumeuses : ce sera dur, il faudra travailler plus et plus longtemps, faire des efforts et se serrer la ceinture. A ce prix, nous sauverons notre sytème de protection social à la Française.

Les syndicats et les corporations devront accepter d'arrêter de défendre ceux que l"on voit le plus pour penser à la masse silencieuse qui souffre et que l'on maintient sous perfusion avec des aides sociales et des contrats aidés.

Ce sera beaucoup d'effort pour arrêter d'avaler des couleuvres comme celle de la hausse du chômage.

Les Françaic en auront-ils le courage ?

A suivre en 2012.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

PEPERE 28/12/2011 10:17

Quand je disais qu'il fallait supprimer tous les impots,charges,taxes,cotisations,CSG?CRDS......et les ensommeillés qui s'en occuppent et remplacer tout ça par une grosse TVA .....ça nous mettrait
le jouet chinois à combien pour NOEL ?
Au fait j'ai envoyé mon relevé de compteur d'eau et j'ai reçu la facture datée du 5/12/2011 intitulée:"consommation et abonnement pour la période du 01/01 au 31/12/2010"
et yop la,ya pas le feu au lac pour les finances publiques !

Michel'est 27/12/2011 16:24

Mais non, il n'y a aucun problème, l'horizon est merveilleux, avec le A de Arméniens (les 500 000 qui votent en France) c'est une quadruple lettre dont nous bénéficierons...

Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche