Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
4 juillet 2010 7 04 /07 /juillet /2010 08:54

diapo sarkozy2

Depuis l'arrivée de Nicolas Sarkozy et de son orchestre, Jean Arthuis en particulier, et le Centre en général, ne cessent de réclamer l'abrogation du bouclier fiscal.

Sensé protéger les fruits du travail de prélèvements trop lourds, il se révèle, en fait, être un coin enfoncé dans le système de solidarité Français. Avec ce chèque de 30 millions d'euros (on croit rêver) reversé par l'Etat à Liliane Bethencourt, ce même Etat, en même temps qu'il se couvre de ridicule et de honte, décridibilise totalement la théorie qui justifie la mise en place de ce dispositif.

Au moins aussi idiot que l'ISF, qui lui, sous couvert de taxer les plus riches pour participer à l'effort collectif, est devenu au final un moyen de spolier des familles incapables de faire face aux impôts résultant de leurs biens fonciers de famille, le Bouclier fiscal, au lieu de contrebalancer le premier, est venu s'ajouter à l'imbroglio fiscal créé, d'abord par la gauche, puis complété par la droite.

 

Petit Nicolas, réveille toi !! tu as versé un chèque de 30 millions d'euros, prélevé sur un budget en déficit chronique depuis des dizaines d'années, à la première femme la plus fortunée au Monde !

 

Depuis deux ans, on apprend à savoir que le ridicule ne tue plus... mais tout de même, le mépris avec lequel le Président traite les remarques faites par son aile centriste mériteraient que celui-ci arrête les frais après ce mandat sauf à changer radicalement de mode de gouvernance, ce dont je doute beaucoup..

 

Vois-tu, fiston, la différence entre la droite et le centre, là voilà : la responsabilité et l'humanisme sont deux valeurs chevillées au corps des centristes alors qu'elles semblent parfois totalement anecdotiques pour une droite incapable de se remettre en cause.

A force de certitudes, il se pourrait bien que les humanistes et démocrates prennent enfin leur liberté et s'affranchissent de leurs partenaires traditionnels à l'échéance 2012 .... à suivre !

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Bouclier fiscal
commenter cet article
31 mai 2010 1 31 /05 /mai /2010 23:18

jean arthuis 2Alors que le sénateur communiste Bernard Véra taxe Jean Arthuis de conservateur désuet (et en matière de désuétude, ils savent de quoi ils parlent les amis d'Andropov et Tchernenko !) au moment où ce dernier dénonce à la fois le Bouclier fiscal et l'ISF, je ne peux que le rejoindre sur ces deux points et me voir, à mon tour, affublé du sobriquet de "désuet conservateur" .

 

Dans son réquisitoire, le sénateur communiste critique la position de Jean Arthuis sous couvert de la défense du Patrimoine au détriment du travail. De qui se moque t'on ?

A force de prendre les électeurs pour des imbéciles, il ne faut pas s'étonner que plus personne ne vote pour les communistes, y compris les plus démunis.

Les Centristes dont je suis sont contre le bouclier fiscal parce qu'il plafonne la participation des plus haut revenus à l'effort de solidarité nécessaire en période de déficit budgétaire. L'idée que l'Etat puisse signer des chèques de remise d'impôts n'est pas acceptable lorsque le pays n'est plus en situation de la faire. Ceci, d'autant plus que l'efficacité de cette mesure pour garder les plus haut revenus sur le territoire est loin d'être prouvée. Manifestement, Bernard Véra n'est pas d'accord avec cette position.

Le cadre supérieur qui devra éventuellement s'acquitter d'une tranche d'impôt supplémentaire n'a pas, vous en conviendrez, grand chose à voir avec le prolétariat ouvrier que le sénateur rouge voudrait mobiliser lors des prochaines élections. Je suis cadre depuis 15 ans et ce serait pour moi vraiment bon signe d'atteindre cette tranche d'impôt supplémentaire !

Bernard Vera est vraiment totalement à côté de la plaque !

 

Il est d'ailleurs pour la taxation du Capital ... comme l'était Karl Marx à la fin du XIXème siècle. Eh, on se réveille !!!

Nous ne sommes plus au temps d'Emile Zola. il existe aujourd'hui des propriétaires de patrimoine familial modeste qui, parce qu'ils se trouvent en certains lieux touristiques, ne peuvent plus garder leur maison à cause de cet impôt imbécile, créé sous couvert du dogme que le propriétaire est forcément riche.

Allez expliquer au paysan de l'île de Ré qui touche le minimum vieillesse qu'il doit payer l'ISF, plutôt que celui qui gagne vingt fois plus que lui avec des revenus de placement ou du business de négoce protégé par le bouclier fiscal.

 

En la matière, le protecteur du plus faible, celui qui n'a pas peur du politiquement incorrect, c'est Jean Arthuis. Le démago, celui qui simplifie et caricature la politique avec ces notions totalement dépassées de capital et de travail, c'est Bernard Véra.

 

Le PS en choisissant de s'allier avec la gauche archaique et simpliste est malheureusement en train de rater le coche de la sociale démocratie et nous conforte, Centristes, à prendre plus que jamais notre liberté de parole pour dire haut et fort ce qui est bon pour le pays et de choisir ensuite ceux qui seront les plus à même d'écouter nos idées et de les appliquer. 

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Bouclier fiscal
commenter cet article
27 mai 2010 4 27 /05 /mai /2010 23:59

ph %20FolliotA la séance du mardi 25 mai 2010, vote sur la proposition de loi tendant à abroger le bouclier fiscal dans le droit fil des propositions de Jean Arthuis.

Sur 516 votants dont 496 suffrages exprimés, 220 députés ont voté pour l'adoption de cette proposition et 276 contre. La proposition n'a donc pas été adoptée.

Concernant la majorité, seuls les deux députés Alliance Centriste ont voté pour : Thierry BENOIT et Philippe FOLLIOT.

 

En assumant les déclarations faites par Jean Arthuis, le président de l'Alliance Centriste, les députés Philippe Folliot et Thierry Benoit ont montré le chemin d'un parti capable de reflexion et de liberté de parole et assumant ses choix dans l'hémicycle.

Cette démarche rejoint celle de l'UDF de 2006 et 2007 qui appartenait à la majorité mais refusait d'être le pantin de l'UMP. 

Le Modem est allé trop loin dans son esprit d'indépendance à tout prix et le Nouveau Centre doit s'affranchit de la trop grande emprise du parti de droite. A ces conditions, la réunion des partis du Centre sera à nouveau envisageable.

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Bouclier fiscal
commenter cet article

Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche