Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 juin 2010 5 18 /06 /juin /2010 21:52

de-gaulle 11707689261

Une haute idée de la France et de son indépendance, le refus des compromissions et petits arrangements entre amis, l'art d'arrivée et la capacité à savoir partir, le refus de la domination Atlantiste, voilà quelques traits qui ont caractérisé le passage du Général de Gaulle qui réussit, à compter du 18 juin 1940 jusqu'à son départ en 1969, à maintenir la France au niveau des grandes nations politiques et économiques mondiales.

Ses prises de pouvoir se firent par deux fois alors que le pays était en danger et, par deux fois, il est parti lorsque celui-ci était tiré d'affaire. Quel panache !

Si Jacques Chirac et la machine RPR ont pu faire croire, ou parfois justifier de l'héritage Gaulliste, notamment à la faveur de la politique étrangère, il n'en est plus de même avec le petit nerveux.

Aussi dénué de charisme que pouvait en être doté le Général, Nicolas Sarkozy en deviendrait même ridicule s'il fallait les comparer. Relations avec l'Amérique, relations avec les partis politiques, relations avec le show bizz, manière de faire de la politique, tout les séparent sauf, peut-être, parfois, le courage qu'on peut accorder aux deux de traiter les dossiers même les plus douloureux.

 

Alors, dans ces conditions, qui pour incarner le Gaullisme en 2010 ?

Nicolas Dupont-Aignan ne manque pas d'une certaine classe lorsqu'il défend également une haute idée de la France mais sa volonté n'est pas suivie des mêmes capacités et, si l'air est là, il manque parfois les paroles.

Michèle Alliot-Marie ayant à priori abdiquée face à little big man, il semble bien que Dominique de Villepin soit à présent celui qui incarne le mieux les valeurs du plus grand d'entre eux.

Jamais élu, défenseur d'une France politique forte, doté d'un fort charisme, grand, reconnu mondialement suite à son intervention exceptionnelle restée dans les mémoires à l'ONU, il pourrait bien rassembler tous les critères requis à ceci près ... il n'y aura pas cette fois-ci d'invasion Allemande ou de guerre en Algérie pour permettre à cet homme seul d'apparaitre comme le seul recours !

 

Malheureusement, autre temps, autre moeurs, j'ai bien peur que le temps de la grandiloquence soit révolu et que nous soyons entré définitivement dans l'ère des apparences et du bling bling qu'affectionne tant Nicolas Sarkozy.

 

Laissons tout de même encore un peu de temps à Dominique de Villepin pour tenter l'impossible avec son nouveau parti, et réussir à incarner le Gaullisme tant oublié par l'UMP des Bertrand et autre Lefebvre.

A suivre !

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Gaullisme
commenter cet article

Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche