Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 17:19

3594978802 11384c84341François Bayrou, sauf retrait du candidat socialiste, ne sera plus député à la fin de la semaine. Avec un parti réduit à moins de 2% au niveau national, des résultats, au cas par cas, souvent comparables aux scores des groupuscules trotskystes, le MoDem est à présent les deux genoux à terre.

Les prises de position désastreuses prises à chaque entre deux tours des présidentielles ont envoyé le centre indépendant en enfer.

Au moins la dernière prise de position de François Bayrou aura-t-elle permis de clarifier la position du PS vis à vis des démocrates : "Disparaissez jusqu'au dernier mais votez pour nous ! ".

Avec un aplomb que seuls les puissants peuvent se permettre, les socialistes sont en train d'abattre dans le Béarn celui qui, des années durant, s'est battu pour un centre indépendant.

En présentant face à lui une candidature socialiste, ils ont exprimé clairement leur vision du partenariat : nullissime, hégémonique, unilatéral.

 

A présent, les choses sont claires, l'expérience centriste indépendante a vécu. Si nous voulons faire vivre notre fibre humaniste, repsonsable, fédéraliste et européenne, il faudra que ce soit au sein d'une alliance avec la droite parlementaire. La question est à présent de savoir si un parti ou une fédération centriste peut encore éclore des ruines de ce premier tour.

Dans les Ardennes, sentant l'illisibilité du Centre, j'avais décliné l'invitation de mes amis du Nouveau Centre, du MoDem et de l'Alliance Centriste à les représenter dans la 3ème circonscription. Grand bien m'en a pris au regard des scores de Virginie Lauby et d'Alain Sutter qui n'atteignent pas 2% des votes exprimés. Nous ne représentons actuellement plus rien  dans l'esprit des électeurs.

 

L'expérience centriste a montré, malgré la valeur de ses membres, que la bipolarisation, voulu par la 5ème république et renforcé par le mandat présidentiel à 5 ans et l'absence totale de proportionnelle, rend quasiment impossible l'émergence d'autres mouvements, exceptés les extrêmistes dont le fond de commerce exploite allègrement les sentiments les plus intolérants de nos concitoyens.

Peser en adhérant à l'un des deux partis centraux, c'est sans doute actuellement la seule alternative. Réflexion....

A suivre...

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Législatives 2012
commenter cet article
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 13:49

n1720369415 8870Alors là, moi je dis champion !

Après la formidable, que dis-je, l'extraordinaire, la sublimisssime candidature de Gisèle Dessieux en 2007, voici que les instances parisiennes du parti socialiste envoie un nouvel ovni dans les Ardennes : Nelly Fesseau. Une énarque pour solutionner les problèmes d'exclusion, d'emploi, de désertification, de développement de l'économie en général et du tourisme en particulier. Nous sommes sauvés !

Comme disait Coluche, tu donnes le sahara à des énarques et dans trois ans, ils commandent du sable.

Logiquement, cinq ans après la colère froide et déterminée de Jean-Paul Bachy, nous voici avec la colère plus explosive du maire de Sedan, Didier Herbillon.

Ca se comprend.

Au nom des quotas, dont le ridicule atteint souvent des sommets dans ce genre de situation, le PS, alors qu'il se trouve en situation de remettre en cause le bastion de Jean-Luc Warsmann, se retrouve avec une candidate dont les militants ne connaissent rien et qui n'a pas le début de l'once du commencement d'une chance de l'emporter.

Ce parachutage cautionne toutefois l'idée que les législatives pourraient se passer à la proportionnelle puisque l'on ne semble plus attacher d'importance à la légitimité d'une candidature sur un territoire donné.

Le Front national est coutumier du fait. Le PS semble vouloir se faire une petite expérience en la matière.

Je ne vois qu'une seule explication à ce genre de candidature : les instances nationales prennent les électeurs pour des moutons et, comme je le dis souvent, considère qu'un âne (ou pas) avec un chapeau marqué PS ou UMP, fera l'affaire pourvu qu'il porte ostensiblement ce même chapeau.

Jean-Luc Warsmann sera réélu justement parce qu'il a créé une vraie relation de confiance avec les habitants de la circonscription. Comment pourrait-il être contesté en envoyant un candidat sans attache différent à chaque élection ?

A suivre ! 

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Législatives 2012
commenter cet article

Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche