Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 août 2010 2 10 /08 /août /2010 16:51

Nicolas DUPONT AIGNANPas toujours en accord avec ce Gaulliste bon crin, notamment à propos de sa conception de l'Europe, je reconnais au souverainiste Dupont-Aignan une liberté de parole et un discours vrai qui font du bien dans cette droite, trop souvent le doigt sur la couture du pantalon. En tout cas, je suis d'accord avec ces remarques ci-dessous !

 

"Le député Nicolas Dupont-Aignan, ex-UMP, président de Debout la République (DLR), a qualifié "la pratique gouvernementale" en matière de sécurité d'"immense show biz", "totalement en opposition" avec la pratique sur le terrain, lundi sur RTL.

 

Interrogé sur la possibilité de retirer sa nationalité française à Lies Hebbadj, commerçant nantais mis en examen dimanche pour viols aggravés, le député-maire d'Yerres (Essonne) a affirmé: "je n'aime pas les mises à mort symboliques" mais "pendant qu'on parle de ce monsieur --et s'il est coupable, il faut le condamner-- j'aimerais qu'on parle davantage de tous ces bureaux de police de France, de tous ces commissariats où il manque des effectifs".

"J'aimerais qu'on parle davantage de tous ces délinquants qui sont relâchés parce qu'on n'exécute même pas les peines. Aujourd'hui, je vois un immense cinéma, un immense show biz, de la frime", a-t-il ajouté.

"On a supprimé cette année 3.000 postes de policiers et de gendarmes", a-t-il également soutenu.

Selon lui, "il y a d'un côté le grand cinéma, de l'autre, il y a les actes et la pratique gouvernementale en matière d'ordre public et de sécurité qui sont totalement en opposition".

"Le PS ne propose rien tandis que moi je fais des propositions depuis des années", a-t-il ajouté, en évoquant notamment "le rétablissement de la double peine, supprimée par Nicolas Sarkozy" ou encore la suppression des remises de peines.

"Je ne supporte plus ce discours sur la sécurité --que j'accepte-- mais qui n'est jamais relayé par les actes (...). J'aimerais de la cohérence", a-t-il également affirmé."

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Sécurité
commenter cet article
5 août 2010 4 05 /08 /août /2010 12:28

657617922Revoilà notre Président parti dans sa tactique (pas celle du gendarme, quoi que !) favorite la plus aboutie, celle du contre feu.

Vous avez besoin de travail ? vous voulez du pouvoir d'achat ? vous avez peur pour votre avenir ? vos retraites ? Ne vous inquiétez plus ! Je vais vous envoyer la cavalerie, tout ira mieux !

 

Le problème, monsieur le Président, c'est que la cavalerie, dans les westerns, elle arrive toujours après la bataille et c'est malheureusement ce qui arrive à chaque fois que vous envoyez vos troupes quelque part après des émeutes.

Vous privilégiez toujours la forme au fond, le clinquant au travail de fourmi. Résultat ... y'en a pas ... de résultat.

 

Ce n'est certainement pas un usant et abusant de votre pouvoir par la destitution de Préfet que vous réglerez les problèmes quotidiens de sécurité des banlieues et de la France en général. Ce n'est pas non plus en jetant l'anathème sur les Roms qui doivent plus nous susciter de la pitié que de la peur que nous avancerons vers plus sécurité.

 

Les gendarmes et les policiers sont au moins aussi lassés que nous du décalage entre ce qu'on leur demande de faire et ce qu'ils souhaiteraient faire.

Les classes moyennes commencent vraiment à en avoir leur claque de la repression à deux balles sur les bords de route (excusez moi, je suis un peu énervé, je viens de prendre 90 € de prune pour avoir été flashé à 57 km/h , retenu 52 km en me déplaçant dans le cadre de mon travail) et de tous les efforts faits et à venir lorsqu'ils entendent ou lisent que 50 caravanes peuvent s'intaller n'importe où, en toute impunité (demandez au maire de Sedan ce qu'il en pense), que les pompiers se font caillaissés en allant secourir les populations des quartiers ou encore que l'on peut détourner quelques millions d'euros pour peu que l'on soit proche du pouvoir ou, pour le moins, généreux avec le parti politique en place ...

 

Tous ces débordements et problèmes de sécurité ne pourront prendre fin que par une amélioration de la situation économique, ce dont le gouvernement est bien conscient et, également, par un traitement accru des problèmes sociaux et, notamment, de l'insertion professionnelle par la formation et le retour à l'emploi.

Ce n'est pas gagné.

Il suffit pour cela de voir le sort réservé à Martin Hirsch et son service civique qui, non content de prendre du retard, se voit priver de tout moyen de communication. Les premières infos en ma possession me font croire que cette idée si séduisante et ambitieuse au départ à de grandes chances d'accoucher de peu de choses faute de moyen.

 

Le sort budgétaire réservé au service civique de Martin Hirsch, c'est un peu le résumé de l'action de la présidence Sarkozy en matière de sécurité : beaucoup d'annonces, peu de prévention et des coups d'éclat médiatiques.

Les Centristes goutent peu ce genre de procédés et c'est sans doute ce qui sépare le plus la droite du centre ...et c'est tant mieux !

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Sécurité
commenter cet article

Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche