Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 16:13

Steve-Jobs.jpgAu risque de me faire lincher par les fondus de la pomme, les acharnés de la tablette, les dingos de l'i-pod et autre inventions extraordinaires de Steve Jobs, j'aurais accessoirement une ou deux réserves à exprimer.

Ne vous inquiétez pas, rien de bien grâve, il s'agit juste d'un p'tit problème éthique, pas fort à la mode en ce moment.

Je voudrais juste être bien sûr que celui qui est encensé matin midi et soir depuis 24h est bien celui qui fabriquait des produits vendus la peau des c... , fabriqués à des couts ridicules dans les pays les moins sociaux, les moins protecteurs et les plus pauvres du Monde ? C'est bien lui, je ne me trompe pas ?

Si c'est bien de ce Steve Jobs dont on parle, paix à son âme, j'aimerais bien que l'on rappelle en même temps que ses formidables inventions, qu'il a oublié d'utiliser les marges généreuses qu'elles lui assuraient pour mettre en place des outils de production en interne permettent d'assurer la vie quotidienne de ses propres clients. Des unités de production pilotées par son entreprise et bénéficiant des mêmes avancées salariales ou protections sociales que ses ingéneurs ou lui-même.

Le Capitalisme financier consiste à mettre l'homme totalement hors jeu pour ne plus voir que le produit financier. La capitalisme "à papa", le capitalisme de production, c'est celui qui consiste à transformer une dynamique individuelle en une aventure collective qui profite à tous, le salarié devenant le consommateur (je n'ai rien inventé, c'est un certain monsieur Ford qui avait conceptualisé le truc).

Dans le système Apple, les concepteurs gagnent bien leur vie, les actionnaires obtiennent des dividendes, les clients consomment mais les ouvriers, les techniciens, ceux qui réalisent le produit, qui permettent à tous de le tenir dans les mains, ceux là sont totalement oubliés. Ils ne sont qu'un coût dont il convient qu'il soit le plus bas possible même si les marges du produits permettent d'envisager d'autres options.

Cette conception du Capitalisme me dérange.

Une entreprise doit gagner de l'argent, c'est souhaitable et salvateur à moyen terme pour la consommation, encore faut-il que les produits soient fabriqués là où ils peuvent être consommés ou qu'à tout le moins, l'objectif à terme soit celui là.

La démarche de Steve Jobs depuis trente ans est celle qui conduit nos pays à voir tout leur fondement social mis à mal, celle qui conduit les pays développés vers l'endettement massif.

Produire là où cela ne coute pas cher, pas pour diffuser à moindre cout un produit, mais plutôt pour en tirer une marge maximum. Ben là, je dis bof

Oui vraiment, Steve Jobs était un génie de l'informatique... mais pas seulement...

Partager cet article

Repost 0
Published by Olivier LAURANT - dans Economie
commenter cet article

commentaires

Michel 08/10/2011 10:27


Au-delà de Steve Jobs, dans les concerts de louanges comme dans les lynchages généralisés auxquels je ne me mêle jamais, il convient toujours de relativiser.

En l'occurrence, voilà qui est fait.

Rien n'est jamais parfait, rien n'est jamais totalement mauvais en ce bas monde !


Le Blog D'olivier Laurant

  • : Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • Le blog d'Olivier Laurant - Centriste Ardennais
  • : Billets d'humeur d'un Centriste libre.
  • Contact

Recherche